Béton ciré

Le béton ciré est obtenu par dressage ou projection d’un coulis minéral de quartz coloré, lissé, poncé, ciré et lustré sur la surface d’un support existant, afin de lui conférer dureté, résistance et élégance.

Béton ciré avec calpinage décoratif en bois exotique

Béton ciré "gris clair"

Accueil de magasin

Calepinage bois exotique

Uniformité du sol sans calepinage

Béton ciré avec incrustation de céramique décorative

Uniformité contemporaine

Incrustation de céramiques

Surface commerciale

Le coulis minéral ciré pour les sols intérieurs et extérieurs existants

Hall d’entrée, habitations, commerces, réceptions d’hôtel, restaurants, bureaux, aménagement intérieur, le béton ciré est agréable et lumineux, proposé dans une large gamme de coloris.

Le béton ciré et lustré conjugue l’esthétique à la fiabilité. Le béton teinté ciré est fait pour répondre aux contraintes d’une fréquentation soutenue et au souhait d’une ambiance personnalisée.

Le béton ciré est obtenu par le coulage d’un coulis minéral teinté “Quartzcoulis” sur une dalle existante, dérivé de la technique des sols industriels, il confère aux sols la couleur et l’effet de matière patiné ou brillant, ainsi qu’une très grande résistance aux trafics divers.

M/A : 515

Démarche : Qualité

R/essais 3528-02

 

La cire à émulsion de polymères pénétrante non solvantée “Bestcire” permet d’obtenir une patine de finition entretenue par les passages fréquents, tout en favorisant un entretien facile, comparable à la terre cuite et au carrelage.

Une semelle minérale teintée de 5mm d’épaisseur est coulée, lissée, poncée, cirée et lustrée sur un sol existant, afin de lui conférer dureté, résistance et élégance.

Le coulis minéral “Quartzcoulis” est mélangé comme défini ci-dessous, afin d’obtenir un coulis onctueux, qui est ensuite dressé ou projeté sur tous supports horizontaux et verticaux existant préalablement. Préparé et dégraissé, il est ensuite coulé, lissé, poncé, ciré et lustré sur une épaisseur de 5 mm.

Outre son aspect coloré nuancé, patiné, moiré et saponifié, l’extrême dureté de cette semelle minérale teintée masse permet une très grande résistance à l’usure, aux frottements, aux poinçonnements, ainsi qu’à l’abrasion.

Classé “grand passage” conformément à la norme DTU, cette formulation “prêt à l’emploi” (composée de quartz calibrés, liants hydrauliques spécifiques, fibres polypropylène anti-fissures, réducteur d’eau, plastifiant fluidifiant, pigments oxydes colorants et différents adjuvants…), conditionnée en sac de 25 kg, déclinée en 12 couleurs miscibles entre elles, afin d’obtenir des nuances créatives et personnalisées.

Grace aux multiples possibilités créatives et décoratives du béton ciré, la liberté de conception des teintes, des aspects de surface, des calepinages, il permet de singulariser chaque ouvrage, tel une œuvre d’art  !

Qualités

  • Dallage anti-usure qualité grand trafic (classe 7.5).
  • Grande résistance à l’abrasion et à l’impact.
  • Résistance aux chocs thermiques.
  • Résistance aux hydrocarbures et acides.
  • Support hydrofuge, oléofuge, et anti-feu.
  • Uniformité de surface.
  • Rapidité de mise en fonction.
  • Facilité d’adaptation aux formes diverses.
  • Inaltérabilité du support.
  • Entretien simplifié avec résine ou cire de finition.

 Béton ciré mural                            salon béton ciré et lustré

   

Préparation

Le support existant doit être propre et sain, dans le cas contraire préparer votre support comme il se doit, dans le cadre d’un support chape liquide “anhydrite”, carrelage, granito, marbre, béton allégé, ragréage, bois… Il est nécessaire de poncer et balayer avant d’appliquer le primaire d’accrochage “Bestrésine” à base époxy sur le sol.

Dans le cadre d’une dalle béton, dégraisser et nettoyer avec une solution d’eau et d’acide dilué à 10 % suivi d’un rinçage à excès.

Protéger vos murs des projections éventuelles de produit par un recouvrement périphérique d’un film polyane sur une hauteur raisonnable.

Placer des joints périphériques le long de vos murs et des seuils de portes pour éviter les problèmes dus à la dilatation du béton, ces bandes de mousse ou polystyrène d’une épaisseur de 3mm resteront en place et pourront être aisément coupées au niveau final du dallage.

Avant coulage, vous pouvez calepiner votre chantier au moyen de bois exotique, baguette aluminium, carrelage, briques, pierres de parement, etc. la personnalisation de votre sol n’en sera que valorisée.

Quelle que soit la couleur choisie, le coulis confère à votre sol en béton ciré une finition unique avec des effets de matières et de profondeur ainsi qu’un effet de moirage et de nuançage dû à la structure minérale naturelle du quartz lissé (manuel ou mécanique).

Cette technique peut être mise en œuvre sur une dalle de béton, chape mortier, carrelage, marbre, ragréage ou chape liquide “anhydrite” pour plancher chauffant, en employant le primaire d’accrochage adéquat au support, le travail s’effectuant chauffage éteint et sol à température ambiante.

Le dallage quartzé coloré apporte une grande solidité et dureté au support afin de résister aux trafics les plus intenses (grands passages).

Simple et rapide, ce dallage coloré permet de ne pas paralyser les accès lors de la mise en œuvre.

Un cire de finition à émulsion de polymères “Bestcire” est appliquée sur le dallage afin d’imperméabiliser, de fixer et de patiner les couleurs, permettant en outre, durabilité et simplicité d’entretien.

Le vieillissement du béton ciré dû aux outrages du temps, lui confère une patine inégalable comparable à un matériau naturel.

Ces revêtements entrent dans le champ d’application de la norme P 18 – 305 , à ce titre, ils répondent aux conditions de dosage en liant et charge équivalente, conforme à leur classe d’environnement.

Avant

Après

Incrustation de ceramique

Incrustation de céramique

Couleurs numérisées fiables à l’écran

blanc

pierre

tuile

beige

Blanc

Pierre

Tuile

Beige

gris clair

ciré couleur gris francais

anthracite

ocre jaune

Gris clair

Gris français

Anthracite

Ocre jaune

béton ciré couleur chocolat

saumon

pêche

Brun chocolat

Saumon

Pêche

Mise en œuvre sur support poreux (béton, mortier…)

  1. Décaper et dégraisser le support existant à l’acide chlorhydrique dilué à 15 % suivi d’un rinçage puis humidifier le support à refus.
  2. Mélanger dans un seau 20 % “Bestlatex” avec 80 % d’eau afin d’obtenir l’eau de gâchage.
  3. Malaxer en bétonnière le coulis minéral “Quartzcoulis” avec l’eau de gâchage obtenue, jusqu’à obtention d’une pâte consistante et onctueuse.
  4. Étaler à l’avancement et au rouleau sur le support humide, la résine d’accrochage base latex pure “Bestlatex” à l’état frais et poisseux.
  5. Dresser (façon ragréage)  à l’aide d’1 règle maintenue par 2 petits guides amovibles (longueur 90cm, épaisseur 5mm) la semelle minérale (épaisseur 5mm) sur la “Bestresine” encore fraîche et poisseuse, en prenant soin de niveler parfaitement (sans lisser) en évitant les vagues et les creux selon la bonne planéité.
  6. Attendre quelques heures (selon le climat) la prise et la portance du coulis.
  7. Débuller si besoin les micros poches d’air contenues dans le coulis à l’aide d’une pointe.
  8. Surfacer en ferrant soigneusement (lissage très appuyé) le minéral (façon cuir) à l’aide d’une lisseuse manuelle en acier ou hélicoptère (selon surface), ceci afin d’obtenir une finition glacis.
  9. Déglacer et polir (quelques jours après) le glacis résiduel (carbonatation) en surface à l’aide d’une ponceuse (grain fin de 120 ou 140), ceci afin de révéler l’effet de matière et de profondeur du minéral.
  10. Balayer, puis étaler 2 couches de cire à émulsion de polymères”Bestcire” en la laissant pénétrer quelques heures entre chaque passe.
  11. Lustrer avec une lustreuse ou un chiffon sec afin de révéler la patine.

 

escalier en béton ciré

table basse de salon en béton ciré

Escalier en béton ciré

Mobilier Artdéco

 

Mise en œuvre sur chape liquide “anhydrite” (plancher chauffant, ragréage, béton allégé, carrelage, granito, bois, béton cellulaire, marbre…)

  1. Sur support anhydrite, poncer, balayer puis étaler à la spatule un pré film fin de colle à carrelage sur le support sec afin d’en bloquer la porosité.
  2. Attendre quelques heures.
  3. Sur autres supports, dégraisser puis humidifier à refus
  4. Mélanger dans un seau 20 % “Bestlatex” avec 80 % d’eau afin d’obtenir l’eau de gâchage.
  5.  Malaxer en bétonnière le coulis minéral “Quartzcoulis” avec l’eau de gâchage obtenue, jusqu’à obtention d’une pâte consistante et onctueuse.
  6. Étaler à l’avancement et au rouleau sur le support humide, la colle à carrelage à l’état frais et poisseux.
  7. Dresser (façon ragréage) à l’aide d’une règle maintenue par 2 petits guides amovibles (longueur 90cm, épaisseur 5mm la semelle minérale (épaisseur 5mm) sur la colle à carrelage encore fraîche et poisseuse, en prenant soin de niveler parfaitement (sans lisser) en évitant les vagues et les creux selon la bonne planéité.
  8. Attendre quelques heures (selon le climat) la prise et la portance du coulis.
  9. Débuller si besoin les micros poches d’air contenues dans le coulis à l’aide d’une pointe.
  10. Surfacer en ferrant soigneusement (lissage très appuyé) le minéral (façon cuir) à l’aide d’une lisseuse manuelle en acier ou hélicoptère (selon surface), ceci afin d’obtenir une finition glacis.
  11. Déglacer et polir (quelques jours après) le glacis résiduel (carbonatation) en surface a l’aide d’une ponceuse (grain fin de 120 ou 140), ceci afin de révéler l’effet de matière et de profondeur du minéral.
  12. Balayer, puis étaler 2 couches de cire à émulsion de polymères”Bestcire” en la laissant pénétrer quelques heures entre chaque passe.
  13. Lustrer avec une lustreuse ou un chiffon sec afin de révéler la patine.

Mise en œuvre par poudrage du coulis sur chape de plancher chauffant

 

plancher chauffant en béton ciré 

  1. Préparation et protection du chantier avec joints de fractionnement périphérique (plinthes et seuils de porte) de 4mm.
  2. Coulage d’une chape de mortier 350 plastifiée fluidifiée d’épaisseur 65mm.
  3. Saupoudrer verticalement et à l’avancement sur la dalle fraîche le coulis minéral coloré “Quartzcoulis” prêt à l’emploi  (8kg/m²).
  4. Attendre quelques heures (selon climat) la prise et la portance du béton + coulis.
  5. Débuller si besoin les micros poches d’air contenues dans le coulis à l’aide d’une pointe.
  6. Surfacer en ferrant soigneusement (lissage très appuyé) le minéral (façon cuir) à l’aide d’une lisseuse manuelle en acier ou hélicoptère (selon surface), ceci afin d’obtenir une finition glacis.
  7. Déglacer et polir (quelques jours après) le glacis résiduel (carbonatation) en surface a l’aide d’une ponceuse (grain fin de 120 ou 140), ceci afin de révéler l’effet de matière et de profondeur du minéral.
  8. Balayer, puis étaler 2 couches de cire à émulsion de polymères”Bestcire” en la laissant pénétrer quelques heures entre chaque passe.
  9. Lustrer avec une lustreuse ou un chiffon sec afin de révéler la patine.

Malaxage du coulis

béton projeté,béton imprimé,béton décoratif,produits et adjuvants pour béton

Lissage et ferrage manuel

Malaxage du coulis

 

Accroche base latex

Dressage à la taloche

Projection du coulis

Lissage manuel

Coulage à la règle

Lissage par hélicoptère à béton

Lustrage du béton

Lustreuse à béton

Dressage à la règle

Lissage manuel

Lissage mécanique

Cirage du minéral

Lustrage du sol

La mise en œuvre du béton ciré est une technique simple, réalisée avec des produits prêts à l’emploi permettant de rénover tout en décorant et protégeant tous les supports neufs ou anciens (y compris plancher chauffant et carrelage), à la portée de tout professionnel de votre choix, auprès duquel nous aurons plaisir à communiquer toutes les spécifications de pose (fibres anti-fissures, résistance grands trafics anti-usure et anti-poussière).

Mise en œuvre sur support mural

Béton ciré mural

douche à l'Italienne

Béton ciré mural

Douche à l’italienne

 

  1. Dégraisser puis humidifier à refus le support vertical.
  2. Mélanger dans un seau 20 % “Bestlatex” avec 80 % d’eau afin d’obtenir l’eau de gâchage. 
  3. Malaxer le coulis minéral “Quartzcoulis” avec l’eau de gâchage obtenue, jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse en restant la plus épaisse possible.
  4. Étaler à l’avancement et au rouleau sur le support humide, la colle à carrelage à l’état frais et poisseux.
  5. Étaler et dresser à la truelle une passe brute (épaisseur 5mm) sur la colle à carrelage encore fraîche et poisseuse, en prenant soin de dresser et niveler parfaitement sans vagues ni creux.
  6. Attendre quelques heures (selon le climat) la prise et la portance du coulis.
  7. Débuller si besoin les micros poches d’air contenues dans le coulis à l’aide d’une pointe.
  8. Surfacer en ferrant soigneusement (stucage très appuyé) le minéral (façon cuir) à l’aide d’une lisseuse manuelle en acier ceci afin d’obtenir une finition glacis.
  9. Déglacer et polir quelques jours après le glacis résiduel (carbonatation) en surface a l’aide d’une ponceuse (grain fin de 120 ou 140), ceci afin de révéler l’effet de matière et de profondeur du minéral.
  10. Balayer, puis étaler 2 couches de cire à émulsion de polymères”Bestcire” en la laissant pénétrer quelques heures entre chaque passe.
  11. Lustrer avec une lustreuse ou un chiffon sec afin de révéler la patine.